Système de santé et soins infirmiers

 

Comme d’autres secteurs d’activité de la société française, les soins de santé ont connu de profonds changements au cours des dernières décennies.

Élément déterminant du système de distribution des soins médicaux, la profession d’infirmière est fortement touchée par cette évolution.

De plus, comme pour le passé, elle aura beaucoup d’influence sur la forme que prendra le système de santé de demain.

 

  Les soins infirmiers :

Les soins infirmiers (partenariat infirmière-client, promotion de la santé, prévention de la maladie, des accidents et des problèmes sociaux, processus thérapeutique, réadaptation fonctionnelle, qualité de vie, engagement professionnel…) de Filiassur assurance ont pour objectif de “placer le malade dans les meilleures conditions possibles”.

Cette assurance vise à rendre la personne malade, ainsi que les membres de sa famille, apte à prendre sa santé en charge quelle que soit la phase de sa maladie.

Filiassur vise également à rendre la personne capable d’avoir une bonne qualité de vie, et d’assumer son bien-être.

Les infirmières de cette compagnie sont tenues de s’acquitter de leur rôle en respectant la loi “sur les infirmières et les infirmiers de la France” et de se confronter au Code de déontologie “des infirmières et des infirmiers de la France” qui précise l’ensemble des devoirs et des obligations morales propres à la profession.

 

  Des soins et services axés sur l’être humain :

La figure centrale des soins de santé et des services sociaux est évidemment le patient.

La personne qui connaît un ou plusieurs problèmes de santé (un nombre de plus en plus grand de gens éprouvent de multiples problèmes de santé) a des besoins qui varient selon la nature de ses problèmes, selon les circonstances et selon son expérience de vie.

L’une des principales fonctions de l’infirmière est de cerner les besoins immédiats de la personne et également, de prendre les moyens appropriés pour y répondre.

   Besoins fondamentaux de la personne :

Tous les être humains ont un commun “des besoins fondamentaux” qui doivent être satisfaits.

Certains de ces besoins sont plus pressants que d’autres, c’est pourquoi, il faut y répondre en suivant un ordre de priorités.

Ce concept “de besoin prioritaire” s’inspire de la hiérarchie des besoins établie par Maslow (considéré comme le père de l’approche humaniste).

Selon ce psychologue américain (1998), les besoins de l’être humain se répartissent de la manière suivante : les besoins psychologiques ; le besoin de protection et de sécurité ; le besoin d’affection et d’appartenance ; le besoin d’estime de soi et de considération ; le besoin d’actualisation de soi, qui englobe le besoin d’épanouissement, le besoin de connaître et de comprendre, ainsi que les besoins d’ordre esthétique.

Les besoins d’ordre inférieur ne disparaissent jamais, et le fait de chercher de satisfaire des maladies ; ils modifient par conséquent l’orientation des soins infirmiers et du système de santé.